Information

Plantes en pot: Tradescantia, Grass miseria, Tradescantia albiflora, Tradescantia blossfediana, Tradescantia fluminensis ou fluviatilis, Tradescantia purpurea ou Zebrina purpsii, Tradescantia sillamontana, Tradescantia virginiana

Plantes en pot: Tradescantia, Grass miseria, Tradescantia albiflora, Tradescantia blossfediana, Tradescantia fluminensis ou fluviatilis, Tradescantia purpurea ou Zebrina purpsii, Tradescantia sillamontana, Tradescantia virginiana



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Classification, origine et description

Nom commun: La misère de l'herbe.
Gentil: Tradescantia.

Famille: Commelinacées.

Étymologie: le nom, donné par Linnaeus, rappelle volontairement les naturalistes anglais Tradescant, John the old et John the young.
provenance: Amérique du Nord et Centre-Sud.

Description du genre: comprend environ 60 espèces de plantes herbacées et vivaces à la fois rustiques (également adaptées à la culture en extérieur, en bordure herbacée) et délicates (utilisées comme plantes d'intérieur). L'habitude est prostrée et suspendue (si elle est cultivée dans des paniers suspendus). Ils ont des branches et des fleurs légèrement pubescentes formées par trois tépales triangulaires, rassemblés en sommets terminaux.

Tradescantia sillamontana (Jardin botanique de Berlin) (photo du site Web)

Espèces et variétés

Tradescantia albiflora: originaire d'Amérique du Sud, cette espèce délicate convient à la culture dans des paniers suspendus. Il est similaire à l'espèce T. fluminensis et n'est guère reconnu par cela. L'espèce type n'est pas facile à trouver. Sur le marché, cependant, il existe des variétés telles que: "Albo-vittata", avec des feuilles panachées de blanc et "Tricolor", avec des feuilles panachées de blanc et de violet.

Tradescantia blossfediana: originaire d'Argentine, cette espèce semi-prostrée a des feuilles charnues, oblongues-elliptiques vert olive sur la page supérieure et rouge-violet sur la page inférieure, qui est également recouverte d'un épais poil blanchâtre. Les tiges sont charnues et colorées en rouge. De mars à juillet, il produit des fleurs (uniquement sur des plantes adultes) de 1,5 à 2 cm de large, de couleur pourpre avec un centre blanc, rassemblées en sommets terminaux. Sur le marché, vous pouvez trouver la variété "Variegata" avec des feuilles marbrées de blanc crème.

Tradescantia fluminensis o T. fluviatilis: originaire d'Amérique du Sud, cette espèce délicate prostrée est très similaire à l'espèce T. albiflora. Il est reconnu pour ses feuilles plus longues, pourvues de pétioles assez courts. Les feuilles auront une couleur violet clair sur la face inférieure seulement si elles sont cultivées dans des endroits très lumineux.

Tradescantia purpurea o Zebrina purpsii: originaire du Mexique, ce port prostré, adapté à la culture dans des paniers suspendus, a des feuilles vertes ovales imprégnées de violet, sur la page supérieure et rouge-violet sur la partie inférieure. En octobre, il produit des fleurs violettes, rassemblées en grappes terminales.

Tradescantia sillamontana: cette espèce, originaire du Mexique, à port semi-dressé, a des feuilles couvertes d'un poil blanchâtre et à limbe ovale, vert foncé sur la page supérieure et rouge pourpre sur la partie inférieure. Il produit de grandes fleurs de couleur lilas. Il pousse jusqu'à environ 40 cm. pour devenir alors suspendu.

Tradescantia virginiana: originaire d'Amérique du Nord, cette espèce rustique à port dressé convient à la culture en extérieur notamment en bordure. Il peut atteindre une hauteur de 60 cm. et a des feuilles pointues, vert-vert, en forme de ruban. De juin à septembre, il produit des fleurs de 2,5 à 4 cm de large, rassemblées en sommets en forme de parapluie et variant en couleur du blanc au rose, violet et bleu. Sur le marché, il existe de nombreuses variétés parmi lesquelles on se souvient: "Blue Stone" et "Caerulea Plena", à fleurs bleues; "Osprey", à fleurs blanches au centre bleu et moelleux; "Isis" et "Purple Dome", avec des fleurs violettes; "J. C. Weguelin », aux fleurs violettes à violettes.

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions particulières

Température: la température minimale tolérée est d'environ 8-10 ° C. Ils ne supportent pas le gel.
Lumière: très bon à l'exception des rayons directs du soleil, à l'exception de T. navicularis qui le tolère.
Arrosage et humidité ambiante: les arrosages doivent être abondants tout au long du cycle végétatif, réduits (jusqu'à ce que le sol ne soit que légèrement humide) pendant la période hivernale. T. navicularis a besoin d'une période de quasi-sécheresse en hiver, en raison de la succulence particulière des tiges.
Substrat: mélange à base de terre de jardin, terreau et tourbe avec addition de sable.
Fécondations spéciales et astuces: de mai à septembre, administrer de l'engrais liquide deux fois par semaine. Chaque année en avril, les plantes doivent être rempotées et sont généralement remplacées tous les deux ans.

Multiplication et taille

Multiplication: Tradescantia peut être reproduite par graine ou multipliée par division de touffes ou bouturage. Les semis peuvent se faire en mars, à l'aide de terrines, remplies de compost de graines, dans un récipient froid. Les nouveaux plants doivent être reconditionnés dans des plateaux puis transplantés dans la pépinière où ils devront être laissés pousser jusqu'en octobre. À ce stade, ils sont prêts à être plantés ou en pot. Il faut se rappeler que les plantes obtenues à partir de graines ne sont pas toujours les mêmes que la plante mère. La méthode de division des touffes est généralement utilisée pour les plantes cultivées en extérieur: elle est effectuée en avril, replantant immédiatement les touffes fendues. Pour les espèces délicates (de serre ou d'appartement), on utilise la multiplication par bouture apicale, qui peut être prise d'avril à octobre. Les boutures, de 5 à 8 cm de long, s'enracinent très facilement (également dans l'eau) et se «plantent» généralement, en petits groupes de trois spécimens, dans des récipients de 8 cm. de diamètre, rempli d'un mélange de terreau, de tourbe et de sable, maintenu légèrement humide pour éviter la pourriture, à une température d'environ 15 ° C.
Taille: les variétés de feuilles panachées doivent être taillées (c'est-à-dire élimination) des branches portant des feuilles vertes. En général, la taille des nouvelles pousses favorise l'épaississement de la plante. Le sillamontana peut également être coupé au ras du sol chaque printemps: il repoussera vigoureusement.

Maladies, ravageurs et adversités

- Retard de croissance, tiges maigres, feuilles maladives et décolorées: mauvais éclairage (avec une exposition mal éclairée, T. sillamontana peut également mourir).

- Feuilles brûlées: exposition directe au soleil.


Vidéo: Tradescantia pallida - Wandering Jew - Purple Heart - Purple Queen HD 03 (Août 2022).