Information

Réserve naturelle d'État La Salina de Margherita di Savoia - Pouilles

Réserve naturelle d'État La Salina de Margherita di Savoia - Pouilles


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Type de zone protégée - Où elle se trouve

Type: Réserve naturelle d'État de La Salina di Margherita di Savoia; établi avec D.M.A.F. du 11 octobre 1977.
Région des Pouilles
Province: Foggia

La réserve naturelle d'État de La Salina di Margherita di Savoia occupe une superficie de 3871 hectares, composée de mares saumâtres, de marais salants et de steppes de salicorne dans les municipalités de Cerignola, Margherita di Savoia, Trinitapoli et Zapponeta, dans la province de Foggia.

Bains de la Salina de Margherita di Savoia (photo www.biologia.uniba.it)

Description

Créée en 1977, c'est une zone humide d'importance internationale depuis 1979. Cet écosystème délicat est favorable à certaines plantes et organismes aquatiques qui forment la base alimentaire d'une série d'oiseaux migrateurs. En particulier, dans cette réserve, la couleur rouge de l'eau provient d'un pigment présent dans des microorganismes halophiles qui se développent dans les eaux salées, par exemple de minuscules archéons de la famille des Halobacteriaceae ou des algues comme les dunaliella. En ce qui concerne les oiseaux, la Salina Margherita di Savoia accueille, entre autres, les populations hivernantes d'avocats et de renards, de sifflets et de canards, et offre un lieu de nidification pour des espèces rares comme le flamant rose; il y a aussi des hérons cendrés, des chevaliers d'Italie, des aigrettes, des sangsues et des courlis. Salicorne, quenouilles, roseaux et joncs complètent le paysage avec leurs tiges se balançant au vent. La vie dans la réserve est étroitement liée à la présence des marais salants, déjà utilisés à l'époque romaine, lorsque le sel était collecté et déposé dans l'ancien lac de Salpi grâce à la marée haute. Les marais salants de Margherita di Savoia sont les plus grands d'Italie et produisent environ la moitié du sel de mer national (plus de 500000 tonnes par an), mais surtout ils constituent un paysage fascinant, qui crée avec ses étendues blanches de sel et les couleurs de l'eau des effets lumineux de beauté rare.
Non loin des marais salants se trouve le centre habité de Margherita di Savoia, déjà présent au IIIe siècle avant JC. avec le nom de Salinis, quand il dépendait de l'important centre préromain de Salapia. La vie et le travail du village sont restés au cours des siècles liés à l'extraction du sel et le nom actuel a été pris en 1879 en l'honneur de la première reine d'Italie, très intéressée par les conditions de vie des saliniers et ayant fait promulguer des lois en leur faveur. aujourd'hui, la ville offre au visiteur un musée intéressant sur le traitement du sel et un spa prestigieux. Les propriétés thérapeutiques des fameuses eaux mères ou eaux rouges des marais salants (celles débarrassées du sel), riches en iode, brome et chlore, étaient également connues des Romains, mais les premiers spas, plusieurs fois agrandis par la suite, ont vu le jour en 1930.

Informations pour la visite

La gestion:
Ex ASFD
Village forestier d'Umbra
71030 Vico del Gargano (FG)


Vidéo: Fenicotteri nelle Saline di Margherita di Savoia. 22-8-2017 (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Moogulkis

    Il me semble la magnifique pensée

  2. Khalid

    Merci pour votre aide dans cette affaire.

  3. Nahele

    Merci beaucoup pour l'explication, maintenant je sais.

  4. Helenus

    Je n'ose même pas appeler ça un article.

  5. Shashicage

    Quelle réponse sympathique



Écrire un message